Je suis sensible au sort des victimes des dégâts miniers

Paul Bladt: 'Je suis sensible au sort des victimes des dégâts miniers>

Suite à l'article concernant l'assemblée générale de la CLCV de Rosbruck, paru le mardi 11 février, Paul Bladt tient à apporter des précisions : "Je n'ai pas pu assister à cette réunion car j'avais programmé de longue date un déplacement hors du département>, indique le conseiller général. Paul Bladt assure qu'il s'investit sur le terrain. "Je suis sensible à la question des dégâts miniers. Ma famille et moi-même sommes personnellement frappés par ceux-ci>, argumente l'élu. "Une douzaine de maisons de mineurs ont déjà été arasées dans ma rue et dans la rue des Mésanges qui sont mon quartier d'habitation. Je ne suis pas maso au point d'oublier une telle situation", conclut Paul Bladt.
Paru le : 14/02/03 (Forbach / Actualité)


Article écrit par Républicain Lorrain le Jeudi 1 janvier 1970 à 01h00

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]