Municipalisation de l'eau




ATTAC Moselle organise une conférence dont thème est : " Municipalisation de l’eau"

Le vendredi 15 mars 2013 au grand grenier des récollets à 20h
(1 rue des récollets 57000 Metz)

L’intervenante sera Mme Anne Le Strat, qui a municipalisé l’eau de la ville de Paris.


adresse du lien :

https://www.facebook.com/events/217412225063629/




img


[Description]



Adjointe au maire de Paris, Présidente d’Eau de Paris Anne LE STRAT
est adjointe (apparentée PS) au maire de Paris chargée de l'eau, de l'assainissement et de la gestion des canaux depuis 2008.

Elle est présidente d’Eau de Paris et d’Aqua Publica Europa, l'Association Européenne pour la gestion publique de l'eau, qui a pour vocation de rassembler les opérateurs publics des services d’eau et d’assainissement au niveau de l’Europe pour la promotion et le développement de la gestion publique de l’eau.

Anne Le Strat a inspiré et piloté la réforme du service de l'eau parisien, effective au 1er janvier 2010.




La gestion publique de l'eau, bien commun de l'humanité

La Ville de Paris a décidé de créer un nouveau service public de l’eau pour offrir aux Parisiennes et aux Parisiens une eau de la meilleure qualité au meilleur coût. Depuis le 1er janvier 2010, un opérateur public unique, la régie municipale Eau de Paris, est en charge de la totalité du service de l’eau, de la production à la facturation en passant par la distribution et le contrôle de la qualité.

Cette réorganisation a permis de mettre fin à un système complexe et opaque qui ne permettait pas à la collectivité d’avoir la parfaite maîtrise de son service et d’en garantir la pleine efficacité.

Politique, ce choix était porté par la conviction forte que la gestion de l’eau doit obéir à l’intérêt public : l’eau est un bien commun essentiel, une ressource qui doit être exploitée, et préservée par une gestion solidaire et responsable. Cette réforme incarnait ainsi l’attachement de la municipalité aux valeurs du service public. Il s’agissait de reprendre la maîtrise publique de l’eau et d’en assurer une gestion rigoureuse et efficace au service des Parisiens, répondant aux objectifs de transparence, de performance du service et de maîtrise des coûts facturés à l’usager.

En créant un opérateur public unique, la Ville de Paris s’est également donnée les moyens de garantir un meilleur suivi de la gestion et de la qualité de l’eau en intégrant des problématiques de long terme, telles que les préoccupations environnementales et patrimoniales, peu compatibles avec une logique financière de court terme.

Le nouveau service public de l’eau permet enfin de répondre aux exigences sociales et démocratiques qui structurent le principe même de l’action municipale par la mise en place d’un dispositif social adapté et par une plus grande participation des usagers aux prises de décision qui les concernent.

L’eau, essentielle à l’ensemble des écosystèmes, est notre bien commun, et doit être gérée dans l’intérêt général, dans le cadre d’un vrai service public !






Article écrit par Bernard le Samedi 2 mars 2013 à 10h05

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]