ABANDON DES DECHETS : ALERTE !

img img


ABANDON DES DECHETS : FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT ET L’ADELP SONNENT L’ALERTE


Plus de 10 ans après la cessation d’activités de l’ancienne Cokerie de MOYEUVRE GRANDE, le représentant du dernier exploitant, la société ARCELOR MITTAL n’a toujours pas évacué 210 m³ goudrons encore présents sur le site, enfouis sous le sol et une partie dans une cuve. La présence de ces déchets et les activités passées ont par ailleurs conduit à une pollution des sols et de la nappe alluviale de l’Orne.

Plus de 5 ans après la cessation d’activités de l’atelier benzols/cyclohexane sur le site pétrochimique de CARLING-SAINT-AVOLD, la société TOTAL PETROCHEMICALS France n’avait pas évacué une centaine de tonnes de résidus solides de benzols présents dans un ancien bac de stockage.

Quelle crédibilité accorder aux engagements des anciens exploitants lorsqu’il est constaté l’absence de mise en sécurité environnementale et sanitaire des anciens sites industriels ? TOTAL PETROCHEMICALS FRANCE aura à répondre de ces faits le 7 septembre 2010 devant le tribunal de police de Saint-Avold à la demande de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT et de l’Association de défense de l’environnement en Moselle Est (ADELP). Quant à ARCELOR MITTAL, une réflexion est engagée à ce sujet.

Pour Raymond LEOST, administrateur de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT, « il est nécessaire de procéder à un récolement des déclarations de sécurisation des anciens sites d’exploitation effectuées par les industriels sur le terrain et de ne pas se limiter à les enregistrer et de procéder à un inventaire précis des déchets actuellement à l’abandon sur ces terrains »


Article écrit par Bernard le Vendredi 5 mars 2010 à 18h10

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]